04 86 11 86 15

Céder son entreprise, quelles possibilités s’offrent à vous ?

Céder son entreprise

Créer son entreprise est une belle aventure, et souvent un long chemin ! Mais à la création, on pense rarement aux modalités de cession, et encore moins aux différentes possibilités de transmission qui s’offrent à nous. Même si la transmission fait partie de la vie de l’entreprise, ce n’est pas pour autant une étape anodine. Pour être sûr d’en tirer le meilleur profit, le mieux reste encore de bien se renseigner sur les différentes possibilités ou de se faire accompagner par des professionnels du métier.

Pour céder son entreprise, il faut procéder étape par étape. Bien entendu, la première chose à faire pour le dirigeant reste la préparation. Le dirigeant doit se préparer bien avant d’entamer les démarches pour avoir suffisamment de temps pour se renseigner, s’informer, mais surtout accepter cette épreuve que peut parfois être la cession.

1 – Préparer sa cession : pourquoi je cède mon entreprise ?

La première question à laquelle il faut réfléchir est bien évidemment « pour quelles raisons je cède mon entreprise » ? Changer de domaine d’activité, nouveau projet, départ à la retraite… Les raisons de votre cession vont vous aider à définir les conditions que vous seriez prêt à accepter pour la vente.

Il est essentiel de bien définir les raisons car ce sont elles qui vont vous aidez à préparer et effectuer votre transmission.

2 – Déterminer la meilleure temporalité : quand céder mon entreprise ?

Cette question dépendra en partie des réponses que vous aurez notées à la première étape. Vous aurez davantage de temps si vous cédez pour partir à la retraite que si vous souhaitez vous engager sur un autre projet. Cela vous permettra également de définir un rétroplanning des différentes étapes.

Aussi, pour envisager d’en tirer le meilleur prix, certains moments peuvent être plus propices : contexte économique, contrats commerciaux à venir qui vont augmenter le chiffre d’affaires par exemple. Le repreneur achète une entreprise mais mise surtout sur son potentiel futur.

3 – Sous quelle forme opérer la cession ?

La cession de votre entreprise peut se faire sous différentes formes. Il faut définir dans un premier temps à qui vous allez la céder. Un membre de sa famille, un repreneur externe, une société ou encore à un salarié de son entreprise, les possibilités sont diverses.

Il faut ensuite décider de la meilleure option de cession, qui influencera le prix, la fiscalité, et plus encore l’implication que vous aurez à la suite de la cession. Souhaitez-vous accompagner le repreneur ou avoir encore un pouvoir de décision une fois la cession opérée ? Les différentes formes de cession sont la cession de fonds de commerce, de titres ou parts sociales, la location-gérance, le crédit vendeur, cession de titres ou obligations et cession sous procédures collectives.

4 – Être prêt à vendre et définir votre projet post-cession

Une étape qui peut sembler futile à préparer lorsque l’on se lance dans un projet de cession mais qui a néanmoins une grande importance. Chaque cédant doit impérativement s’interroger sur le fait d’être prêt à céder son entreprise. Une cession implique nécessairement des changements de vie, quelques fois un bouleversement. Beaucoup de cédants décident de se retirer au dernier moment car ils n’avaient pas anticipé ce point. C’est une perte de temps mais aussi d’énergie.

Et cela passe notamment par le fait de préparer « l’après » avec beaucoup d’attention. Ne vous y trompez pas, cette étape est cruciale. Après la cession de leur entreprise, beaucoup de dirigeants ressentent un vide et connaissent une période de déprime. Anticipez cette étape, prévoyez de nouveaux projets, professionnels ou personnels, dans lesquels vous trouverez du sens et pourrez vous épanouir.

5 – Pour réussir sa vente, il faut commencer par diagnostiquer son entreprise

Comme une maison, une entreprise a des points forts et des points faibles. Pour séduire un potentiel repreneur, mais aussi avoir des arguments pour répondre à ses interrogations, il faut bien connaître son entreprise. Si vous anticipez votre cession, cela pourrait aussi vous permettre de remédier aux points faibles et de valoriser votre entreprise. Il est donc important de faire un diagnostic complet : comptable, économique, financier, humain et organisationnel, juridique, réglementaire et social. Vous pouvez vous faire aider, notamment par la CCI de votre région, qui propose des accompagnements.

Cet état des lieux doit vous permettre de présenter votre entreprise de manière attractive, de mettre en avant ses forces et de lever les freins à la cession et bien entendu, de vous aider à déterminer son prix en toute objectivité.

6 – Trouver un repreneur, comptez sur des professionnels

Bien qu’il existe beaucoup de bases pour trouver un repreneur, la meilleure solution et la plus sûre reste de se faire accompagner par des professionnels. De part leur expertise, ils vous permettront d’éviter les pièges et de trouver un repreneur ou un investisseur fiable et s’occuperont de gérer la partie administrative chronophage pour vous permettre de vous concentrer sur le maintien et le développement de votre activité et de votre nouveau projet.

7 – Accompagner le repreneur, important, mais pas obligatoire

Le savoir-faire et la connaissance de son entreprise font du dirigeant une pièce maitresse de la société. Tout laisser du jour au lendemain peut mener à la catastrophe. Pour préserver le potentiel de l’entreprise au moment de la cession, il peut être judicieux de négocier avec le repreneur une période d’accompagnement cadrée et définie dans le temps. Il faut bien délimiter le périmètre d’intervention du cédant et son intervention dans le temps.

 

Gardez en tête que la cession d’une entreprise est un processus long et parfois éprouvant. Un accompagnement bien effectué vous amènera sereinement vers votre objectif et vous offrira la chance de débuter vos nouveaux projets de manière positive.

Bonne vente !

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email
Partager sur print
Print
/* ]]> */